Première rentrée : 8 erreurs à éviter

Le premier septembre approche à grand pas ! C’est la deuxième rentrée d’Emma… cette fois je sais à quoi m’en tenir et suis bien décidée à ne plus commettre les mêmes erreurs.
Quelques conseils basés sur ma pauvre expérience.

Le matos

1. Marquez ses vêtements.

Stickerkid étiquette vêtements

Si vous voulez éviter de fouiller chaque semaine dans la manne de vêtements oubliés par ce qui semble être plusieurs générations de bambins étourdis, appliquez une nominette sur les vêtements, écharpe, bonnet, gourde et boîte à tartines de votre enfant.
Stickerkid propose des étiquettes autocollantes et thermocollantes personnalisables très sympas, qui résistent aux passages au lave-linge/vaisselle. A mother in the city vous offre d’ailleurs 10% sur toute commande de pack avec le code BEreaders10SK !

2. Le cartable, mignon ok, mais solide.

cartable hibou
Ce petit hibou en tissu déniché chez Dépôt Design avait ravi Emma, et j’étais fière d’avoir contrecarré les plans des familles Disney et Marvel.
Jusqu’à ce qu’il perde un oeil et que je doive ressortir aiguille et dé à coudre pour rafistoler ses bretelles.
Le prochain cartable d’Emma risque de perdre en originalité mais ce sera du costaud, et imperméable, aussi bien vers l’extérieur qu’à l’intérieur (voir point 3.).
Ma copine Belgomum Maud de Blog blog ya quelqu’un nous offre une sélection inspirée ici.
La mienne vous pouvez la retrouver sur Pinterest.

3. La gourde, facile d’utilisation et fermée quand elle est… fermée.
A nouveau, ce petit renard n’était-il pas charmant?

Beaucoup plus que ma tronche lorsqu’il a inondé pour la 10e fois (fatale) le hibou du point 2. A nouveau, du solide et avec un vrai système anti-fuites.

Les fringues

4. Cette cape, j’ai hésité longtemps avant de l’acheter.


J’avais raison. Sympa pour une promenade dans les bois (môôôôô un petit chaperon vert), beaucoup moins lorsqu’il s’agit d’enfiler les bretelles du boekentas le matin.
En gros pour l’année scolaire il faut un manteau bien chaud, idéalement imperméable (moi qui ai les manteaux matelassés en horreur j’ai fini par craquer pour une bonne doudoune de chez Benetton), une veste de pluie (je flashe sur la dernière collection de la pourtant classique marque K-way) et une veste légère, style blouson en jeans.
Et pour parer à toute éventualité, sur cette dernière, quand le temps est plus incertain, on enfile (là je dois dire “merci maman pour le tuyau”) une veste matelassée sans manches.

 

5. Les chaussures, imperméables et faciles à enfiler. 
Parce que même en classe d’accueil ils “ont gym”.
Parce que quand il pleut, ils jouent dehors mais enlèvent leurs chaussures en entrant dans la classe.
Parce qu’ils font souvent encore la sieste le midi.
Parce qu’un enfant ça n’a pas besoin de raison pour enlever ses chaussures.
Bref, on prend des baskets à scratch comme quand on était jeunes (en tout cas moi), des bottines qui se ferment avec une tirette ou des bottillons élastiqués.
Les Casse-pieds et Kat en muis, fournisseurs favoris des mamans branchées de la capitale, proposent un tas de modèles de qualité, classiques ou plus originaux.
Sinon pour un plus petit budget je suis généralement contente des bottines et baskets des magasins Du Pareil Au Même ou Cyrillus.


Pour un petit tour des vendeurs de chaussures bruxellois, c’est par ici.

PS : je partage avec vous mes coups de coeur mode enfantinesacs et déco pour enfants sur Pinterest.

L’organisation

6. Pas d’improvisation vestimentaire. 

dressing

En ce qui me concerne, je me mettrai d’accord avec mon miroir, mon agenda clients et une des 4 apps météo de mon smartphone la veille au soir. Et pour Emma, même topo.
Je ne veux PLUS de disputes le matin devant la garde-robe, c’est-à-dire moi devant sa garde-robe et elle vissée sur sa chaise haute parce qu’elle ne veut pas manger son Petit Gervais à l’abricot (cfr point 8.).
Et là les mains suspendues au-dessus de mon clavier je me dis que quand même je dois faire les choses très mal, parce que, c’est sûr, ma mère n’aurait jamais imaginé me demander mon avis avant de m’enfiler ma jupe plissée.

7. Anticiper tout ce qui peut l’être.

anticiper
Je ne veux PLUS non plus parcourir frénétiquement l’appartement à la recherche de mes clés le matin. Donc mes laptop, manteau, parapluie, portefeuille, clés de voiture, mascara et autres indispensables d’une journée de travail bien réussie… je les préparerai dans l’entrée le soir avant de me coucher. Juré.

8. Je ne dormirai plus jusqu’au dernier moment.

au lit

Parce qu’une des 817335789808098096443 choses qu’on doit oublier quand on a un (… des !) enfant(s), c’est l’option snooze du réveil-matin.
Franchement, certaines d’entre vous parviennent le matin à avoir en moins d’une heure devant leur porte, bambin(s) au garde à vue, dents blanches, frimousse propre et vêtements pimpants? Bon, avant la rentrée, j’ai prévu (i) une simulation chronométrée et (ii) d’opter pour une version pessimiste du début de journée (aka la tartine de choco renversée sur le chemisier blanc).
Et puis si j’arrive à sortir de mon lit avant les autres je pourrai peut-être m’offrir tranquillement jus d’orange et café (chaud) avant de me prendre la tête parce qu’il ne reste que du Petit Gervais à l’abricot dans le frigo au lieu de la framboise mais que la framboise est inséparable de l’abricot dans le rayon frais du supermarché et que je n’en rachèterai pas tant qu’ils n’ont pas tous été avalés et que je me fiche que Sofia elle mange des yoghurts d’Elsa.

Oh, ce serait si cool si cette année je pouvais m’accorder 7 minutes pour moi au réveil. Allez, 3.

instagram au saut du lit

Et vous, quels sont vos conseils pour assurer à la rentrée?

interligne

En écrivant ce post, je participe au thème BelgoMums du mois.  Découvrez notre  collectif de mamans blogueuses pleines d’intérêt(s) et d’énergie et les contributions des autres blogueuses sur notre page Facebook !

5 Comments Add yours

  1. Elisabeth Meuleman says:

    Et alors, donc, cette simulation chronometree, tu vas la filmer hein, dis?? 😀 😀

    ________________________________ De : A mother in the city Envoyé : mercredi 24 août 2016 18:10 À : eli513@hotmail.com Objet : [New post] Première rentrée : 8 erreurs à éviter

    amotherinthecity posted: ” Le premier septembre approche à grand pas ! C’est la deuxième rentrée d’Emma… cette fois je sais à quoi m’en tenir et suis bien décidée à ne plus commettre les mêmes erreurs. Quelques conseils basés sur ma pauvre expérience. Le matos 1. Marqu”

    Liked by 1 person

    1. Si tu y tiens… 😉

      Like

  2. Trop d’accord avec TOUT ! Mistinguette rentre aussi en première, même constat amer après une année de classe d’accueil : le coup de la gourde mal fermée qui fuit dans le cartable je l’ai eu, la guerre des Gervais : pareil (ils sont désormais interdits au petit déj chez nous, et cela m’a déjà fait gagner au moins 2 minutes 45 sur mon marathon matinal), la veste et les chaussures pratiques (et c’est pas toujours les plus jolies), la préparation minutieuse de chaque étape la veille… Ma vie a changé le jour où j’ai compris que me lever 10 minutes plus tôt, c’était dur mais salutaire : au moins j’arrive digne au boulot (c’est à dire habillée, maquillée et coiffée)…

    Like

  3. Cyrielle says:

    Super ton article ! Ma fille rentre à l’école ce 1er septembre et je prends bien note de tes conseils, merci 🙂

    Like

  4. Mhooo, les bottines éclairs, je veux les mêmes, pour moi et pour mes boys!

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s